Syndrome du feutre rouge

feutre 001

Ce week-end, comme beaucoup d’autres dessinateurs, j’ai du ressortir mon feutre rouge pour parler des attentats. Le décapuchonner c’était comme retirer mon chapeau à un enterrement.

Publicités